La plus belle, celle que Marie préfère entre toutes :

l’ Ave Maria !

 

  «Personne, dit la Sainte Vierge, n’a encore trouvé et trouvera de paroles plus belles que celles prononcées par l’ange Gabriel : Je te salue, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi ! Personne pour m’honorer ne s’est mieux exprimé que ma cousine Elisabeth : Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni !»

 

               

 

                                                                                                                                                      

 

ien avant l’avènement d’Adolphe d ‘Essen cette prière avait connu une telle vogue que les fidèles s’étaient mis à le réciter jusqu’à 150 fois par jour ! Le chapelet qu’ Adolphe entend recommander à sa pénitente doit échapper aux reproches adressés autrefois à Israël : "Ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est loin de moi !"

   

Le Chartreux a -t-il  un moyen d’ éviter ce piège ?