arguerite de Bavière meurt en 1434, elle est proclamée bienheureuse 

dès son trépas.  

 

 

 

  Au milieu du XV è siècle, quand le Rosaire 

  se répand dans le peuple, la tradition ne garde 

  plus que quinze clausules. Elles formeront 

  les quinze mystères du rosaire actuel.  

 

Des circonstances providentielles ont fait se rencontrer ces trois


personnages qui ont marqué l’histoire de l’Eglise, les plaçant ainsi

 

à l’origine d’une prière qui a fait le tour du monde : le Rosaire.